Porte d'Orléans et ceinture verte: entre paysage et centralité

 

Promenade du cycle « Paris, de porte en porte », dans le cadre des Promenades du Grand Paris, en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal, SmartCity et la Cité internationale universitaire de Paris.  

 

La façade des HBM, le front urbain des communes limitrophes et le boulevard périphérique marquent le territoire autour de la porte d'Orléans par une profonde fracture urbaine. Et pourtant, de nombreuses dynamiques affluent le long de cet axe et à la porte d'Orléans même. S’y opposent vitesse au repos, des espaces résiduels à l’hyperfonctionnalité urbaine et, enfin, la symbolique du dedans et de l’extérieur, dont le périphérique forme le seuil physique. Cet espace, paradoxal mais condensé, cristallise ainsi de formidables potentiels territoriaux qui permettent d’aller au-delà et plus loin que le rapport intra-muros/extra-muros encore tant ancré dans nos conceptions mentales de la capitale.

 

Notre promenade cherche à dépasser ces limites, à les transgresser par la (dé-)marche autour, au dessus et le long du boulevard périphérique. Et si nous prenions le temps de convoiter cette artère, de nous laisser aller à coté d’elle afin de mieux nous l’approprier, de mieux comprendre ce qu’elle incarne in situ et de lui permettre de dévoiler sa porosité, sa perméabilité ? Convoiter cette artère dédiée à l’automobile par une approche sensible permet finalement de la constituer en sujet, la première nécessité à une intégration cognitive et physique dans le territoire limitrophe et métropolitain.

 

De plus, les ouvertures présentes entre un Montrouge au tissu urbain dense et le poumon vert de la cité Universitaire permettent d'imaginer la création d'un véritable "paysage périphérique" qui s’amorce aujourd’hui et qui, en formant un « pont » entre nord et sud, mais également entre l'histoire et le futur de ce territoire emblématique.

 

RDV à 15h devant la poste à la porte d'Orléans, Métro ligne 4